Cultures

Des couverts avant le 31 octobre

La Directive nitrates 6 oblige la couverture des sols pendant l’hiver, avec un semis au plus tard le 31 octobre.
À cette période de l’année, la famille des graminées est celle qui propose les espèces les plus adaptées à un semis en jours courts et températures fraîches. L’avoine diploïde est déconseillée également à cette époque car les conditions climatiques peuvent ralentir son développement et donc l’efficacité du couvert. L’avoine noire est l’espèce la plus adaptée.

La Cipan peut être composée d’une seule ou de plusieurs espèces. Les mélanges avec légumineuses sont possibles mais ne doivent pas excéder 20 % de légumineuses en nombre de graines. Là aussi, le choix des espèces est limité par le climat hivernal : la luminosité et la température sont insuffisantes pour la réussite de l’implantation de trèfle. La féverole d’hiver permettra une plus forte restitution d’azote pour la culture suivante.
Après la récolte de maïs grain, les cannes de maïs broyées et enfouies superficiellement dans les 15 jours après récolte sont considérées comme un couvert.

Dans les parcelles récoltées après le 1er novembre, l’implantation d’un couvert n’est pas obligatoire. Néanmoins, le couvert est une solution pour protéger la structure du sol et limiter l’érosion, pour maîtriser l’enherbement des parcelles. Dernier conseil : attendre le ressuyage de la parcelle pour implanter le couvert sinon l’effet sur la structure du sol pourrait être l’inverse de celui recherché.

Source : Chambre d’agriculture

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer