ÉlevageEnergies et environnementTop

Zoonoses : Des pratiques écologiques en question

Pestes, grippes, variole, les grandes faucheuses

Les maladies infectieuses ont accompagné l’homme dans sa conquête du monde. Depuis quelques années, elles sont plus nombreuses.

Au XIVe siècle, la peste noire, ou peste bubonique, due à une bactérie, a décimé entre 30 et 50 % de la population européenne. 200 millions de personnes sont décédées. Deux siècles ont été nécessaires pour que le continent en guérisse. La peste provenait des rats et était transmise à l’homme par les puces. Vers 1500, la variole a tué 90 % des Amérindiens. En Europe, le nombre annuel de victimes était de 400 000 environ chaque année, dans les années 1 800. C’est pour lutter contre cette maladie que des vaccins ont été progressivement mis au point. La grippe espagnole, probablement originaire des États-Unis, a fait, en 1918-1919, entre 40 et 50 millions de victimes. La peste de Justinien, en 541, a contribué à accélérer la chute de l’Empire romain en faisant entre 30 et 50 millions de victimes. Le virus du Sida, dans les années 80, a fait 30 millions de victimes environ. La grippe asiatique, en 1957, et celle de Hong Kong, en 1968, ont tué plus de 1 million d’individus (près de 100 000 décès en France pour la grippe asiatique). La grippe porcine, en 2009, a fait 200 000 victimes dans le monde.

Page précédente 1 2
Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer