Machinisme et équipements

Formation ensileuse pour les chauffeurs d’ETA

La concession Blanchard a organisé une formation ensileuse pour les chauffeurs d’ETA afin d’exploiter au maximum le potentiel de la machine pour optimiser les chantiers, économiser du carburant et augmenter la qualité de l’ensilage.

Depuis plusieurs années la fédération EDT Bretagne se plaignait de ne plus voir de formations « constructeurs » au sein du catalogue de formations Ocapiat. « C’était vraiment dommage car les technologies des ensileuses évoluent très vite, et nos chauffeurs ont besoin de se former régulièrement », témoigne un entrepreneur de travaux agricoles. Pour rappel, 84 % des ensilages bretons sont réalisés par les entreprises de travaux agricoles. « En plus, les appellations, les réglages et les options varient d’une machine à l’autre », ajoute l’entrepreneur. L’idée a donc germée pour organiser une première journée dans une concession autour des ensileuses. « New Holland via les établissements Blanchard a été le premier constructeur à répondre positivement à notre demande. Les négociations sont en cours pour proposer des journées identiques avec les autres constructeurs » indique Jean-Marc Leroux, Délégué Régional EDT Bretagne.

Les différents éclateurs

Mercredi 11 mars, 11 chauffeurs d’ETA se sont retrouvés à la concession New Holland de l’Hermitage pour une formation. « J’ai tout d’abord présenté la gamme de 5 ensileuses New Holland allant de 476 à 824 ch. J’ai ensuite parlé des différents éclateurs comme le DuraCraker qui permet de réaliser des ensilages de façon traditionnelle en attaquant les grains (éclatage intensif) sans défibrer la plante. Le DuraShredder est équipé de rouleaux spécifiques pour réaliser des ensilages où les grains sont pulvérisés et la plante défibrée », explique Nicolas Josse, démonstrateur ensileuse pour New Holland. Il a aussi formé les chauffeurs aux réglages de l’ensileuse en fonction du stade de récolte du maïs et de la météo afin d’optimiser au maximum la machine tout en obtenant un ensilage de la meilleure qualité possible. À la fin de la journée les chauffeurs commentaient : « Nous allons gagner du temps ; Nous avons appris des techniques qui vont permettre d’économiser du carburant ; En optimisant les réglages de l’ensileuse nous allons améliorer la qualité des ensilages et la satisfaction de nos clients ; Chaque marque d’ensileuse devrait proposer aux chauffeurs ce genre de journée. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer