En bref

Semences contaminées : 10000 ha supplémentaires de colza détruits

18 000 ha de colza ont été détruits en France après la commercialisation, par Monsanto, de semences contaminées par des OGM. Un chiffre fourni par Bayer (désormais propriétaire de Monsanto) qui dépasse de 10 000 ha la précédente estimation (8 000 ha en février 2019). Cette différence ne résulte pas d’une nouvelle contamination, mais «de l’application du principe de précaution», fait-on savoir chez Bayer. Pour 95% des agriculteurs concernés (environ 700 en février 2019) «les contrats d’indemnisation ont été signés», indique le groupe. «Pour les 5% restants, les discussions sont en cours.» En septembre 2018, l’entreprise avait découvert que trois lots de semences provenant d’Argentine contenaient des traces d’OGM.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer