Coopératives

Les organisations agricoles de l’UE partent en campagne

Les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca) exposent leurs demandes dans un manifeste qui recense les « actions », « convictions » et « attentes » du secteur.

À la veille des élections européennes, les organisations et coopératives agricoles de l’UE réunies au sein du Copa-Cogeca ont lancé le 6 mai leur propre campagne, nommée #WeFarm4EU, sur la base d’un manifeste détaillant les priorités du secteur pour le nouveau cycle institutionnel de l’Union 2019-2024. Elle sera diffusée sur Internet, via des documents visuels, les médias traditionnels, les réseaux sociaux.

Alors que « l’agriculture ne fait pas partie de l’héritage familial de nombreux futurs eurodéputés », cette campagne est motivée par le fait qu’« il y aura beaucoup à faire » au cours de la prochaine législature, « face au dénigrement constant de l’agriculture et au simplisme des solutions proposées », a déclaré aux journalistes Pekka Pesonen, le secrétaire général du Copa-Cogeca. Les organisations agricoles insistent d’entrée de jeu sur la nécessité d’une « Europe solide » – « aucune réduction du budget de la Pac » après 2020, simplification, renforcement du marché unique (avec le maintien d’une coopération « aussi étroite que possible » entre l’UE et le Royaume-Uni après le Brexit) –, ainsi que sur l’importance du renouvellement générationnel dans leur secteur, le soutien aux jeunes agriculteurs, mais aussi de « mettre fin au dénigrement de l’agriculture ».

Elles proposent également de la cohérence et de la flexibilité dans les politiques de lutte contre le changement climatique, demandent un « accès à des outils intelligents, efficaces et alternatifs » pour assurer la santé de leurs animaux dans tous les États membres et une évolution de la réglementation sur des principes scientifiques solides. Enfin, elles réclament « de la justice dans la chaîne alimentaire », en « surveillant » la transposition de la réglementation européenne par les États membres et avec des accords commerciaux « équilibrés » qui « respectent » les demandes européennes.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer