Machinisme et équipements

“Gagner la confiance, un travail de longue haleine”

Aurélie Blandel a intégré l’entreprise familiale du Groupe Bernard il y a 7 ans et s’apprête à prendre la succession de son grand-père Jean-Michel Bernard.

« Je n’ai jamais été frontalement confrontée au rejet des salariés, en tant que femme…, petite-fille de… », explique Aurélie Blandel, qui devrait reprendre la tête du groupe Bernard cette année, constitué de 135 salariés (dont 8 femmes), sur 11 sites en Bretagne et Loire-Atlantique. Avant de poursuivre : « Par contre, il a fallu du temps pour gagner la confiance de l’équipe, et surtout des cadres-dirigeants. » Une période pendant laquelle il a fallu jongler avec les challenges qu’elle s’est fixés en tant que femme, : « Maman, femme dirigeante, fille, petite-fille… Autant de fronts qu’il faut savoir gérer en même temps lorsque l’on travaille dans une entreprise familiale ! »

Faire ses preuves

Après des études en école de commerce, avec une spécialisation en création et reprise d’entreprise, cela fait six ans que la jeune trentenaire travaille à la passation de gouvernance. « Rien n’était gagné… » Alors, dans un premier temps, elle a fait ses preuves, pour « prouver à mes proches, à mon équipe et à moi-même que j’en étais capable. » Elle a créé une entité économique avec une dizaine de salariés au démarrage et l’a fait fonctionner. Une expérience réussie qui lui a permis de prendre la direction générale de l’ensemble des structures depuis un an et demi.

Un choix, sans pression

Aînée de la fratrie, elle a ressenti « l’appel du devoir ». Mais c’est un choix personnel, réalisé sans pression. « Je n’ai pas entendu de ‘ Il faut à tout prix que tu reprennes l’entreprise familiale’. Même si j’ai toujours ressenti cette volonté de mon grand-père que l’entreprise reste dans la famille et conserve ses valeurs de travail, de proximité dans les relations humaines. » En tant que jeune femme, dirigeante, elle mise sur « la rigueur et la perpétuelle remise en question » et son profil de gestionnaire pour ce nouveau défi. « L’équipe est prête au changement, la construction s’est faite dans la durée. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer