Élevage

Des aliments moins riches en azote pour les agneaux

Dans les années 1970, des résultats d’essais avaient fixé le taux optimal de Matière azotée totale (MAT) des aliments destinés aux agneaux de bergerie autour de 17 à 18 % par kg brut. En dessous, les croissances et les indices de consommation étaient pénalisés. Cela n’est plus vrai aujourd’hui. Il est possible d’utiliser des aliments présentant des taux de MAT de l’ordre de 15 % sous réserve qu’ils titrent 100 g de PDI par kg brut. En effet, si le régime alimentaire est un peu limitant en azote pour des agneaux à forts besoins, l’animal est capable de corriger cela en recyclant une partie des rejets azotés pour le bon fonctionnement de son organisme.

De nouveaux résultats

Une étude conduite par l’Institut de l’élevage vient de comparer deux aliments complets dosant 15,5 et 18 % de MAT et 100 ou 110 g de PDI par kg brut. Elle montre que les croissances des agneaux ne sont pas dégradées avec des aliments dosant 100 g de PDI par kg brut. Les nombreuses mesures réalisées sur les carcasses n’ont pas mis en évidence de différence d’état d’engraissement, y compris sur les femelles qui y sont plus sensibles. Au final, les soldes sur coût alimentaire (prix de vente de l’agneau – les charges alimentaires) ne sont pas modifiés.

L.Sagot / Institut de l’élevage

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer