FinistèrePolitique et Syndicalisme

La rémunération au cœur de la campagne

La Coordination Rurale mène campagne pour écouter les attentes des agriculteurs et pour dévoiler le projet présenté lors des élections de la Chambre d’agriculture.

« Nous aimerions pouvoir embaucher des salariés, mais dans le contexte actuel ce dernier gagnerait plus que le patron », introduit Bruno Demeuré, présent de la Coordination Rurale du Finistère pour les prochaines élections de la Chambre d’agriculture. Lors d’un « apéro campagne », les candidats du syndicat ont présenté leur ligne directrice à des agriculteurs de la région de Kergloff.

Les prix, pas les primes

La question du revenu agricole est un thème central pour la CR 29. Un agriculteur fait remarquer à un jeune producteur de lait récemment installé que le prix du litre de lait est le même aujourd’hui « que quand tu es né », illustre-t-il. « Il ne faut pas avoir honte de demander le vrai prix », martèle Véronique Le Floc’h, tête de liste, « alors que nous travaillons toujours plus ». Elle souhaite une relation équitable entre les collecteurs et les producteurs, « pour investir dans la ferme et à côté ». La Finistérienne souhaite aussi « rendre l’agriculture aux agriculteurs », autrement dit pouvoir gagner en indépendance, comme pour les diverses prestations que souscrivent les producteurs. Une meilleure formation des jeunes est une piste aussi évoquée, et pourquoi pas des « formations délivrées par des agriculteurs, quitte à les rémunérer ? », évoque-t-elle.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer