En bref

Bien-être animal : Guillaume défend les éleveurs face aux associations

Le ministre de l’Agriculture, a demandé, dans communiqué du 10 janvier «à ce que cessent les mises en cause systématique» des éleveurs, quelques jours après l’appel pour un «lundi vert», lancé par 500 personnalités préconisant de remplacer la viande et le poisson chaque lundi. Cette déclaration fait suite à sa rencontre, le jour même, avec les représentants associatif de la protection animale, lors de laquelle il a «tenu à rappeler que les éleveurs français sont bien les premiers acteurs du bien-être», car «ils aiment leurs animaux». Le ministre a par ailleurs voulu souligné que «de nombreux travaux de recherche et d’innovation étaient d’ores et déjà engagés par les filières pour faire encore évoluer certaines pratiques d’élevage».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer