Photovoltaïque : Une bonne année de production

panneaux-solailres - Illustration Photovoltaïque : Une bonne année de production

« 2018 a été une année très ensoleillée, mais est-ce suffisant pour être une bonne année en production photovoltaïque? », interroge Robert Burlot, administrateur à l’Apepha (Agriculteurs producteurs d’électricité photovoltaïque associés), lors de l’assemblée générale de l’association, le 7 décembre à Pénestin (56). Un mois de février record [caption id=”attachment_38279″ align=”alignright” width=”157″] Robert Burlot, Apepha[/caption] Le premier trimestre de l’année est très contrasté. « Nous avons enregistré les plus mauvais mois de janvier et mars, avril également pour la partie sud de la Bretagne, mais un mois de février record avec une production supérieure de 20 à 30 % à la moyenne et 10 kWh de plus qu’en 2015 », indique Robert Burlot qui se charge tous les ans de compiler et d’analyser les productions des adhérents qui prennent le temps de lui transmettre leurs données. La partie nord de la Bretagne a enregistré ses meilleurs mois d’octobre et de novembre en production. Globalement, l’été est dans la moyenne pour tout le monde avec des mois de mai et juillet particulièrement bons. Troisième marche du podium pour 2018 La production moyenne pour 2018 est de 1080 kWh/kWc pour le nord de la Bretagne et de 1100 kWh/kWc pour le Sud. «Finalement, 2018 sera une bonne mais pas une très bonne année. Elle se classe en 3e position sur les 10 années d’enregistrement des productions. »…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article