CulturesTop

Des colzas hétérogènes

« En raison des précipitations faibles et éparses, les stades des colzas sont très hétérogènes à la fois entre parcelles mais aussi au sein même des parcelles », analyse Terres Inovia. Les colzas s’échelonnent du stade cotylédons, pour les parcelles semées tardivement et ayant profité des pluies de début octobre, au stade 9 feuilles et plus pour les parcelles semées tôt. En Bretagne, les colzas implantés avant le 25 août ont pu profiter de bonnes conditions et sont en moyenne à 7 feuilles. Les parcelles semées début septembre se retrouvent en difficulté avec des levée hétérogènes.

Les colzas ayant levés tardivement, et n’ayant pas encore atteint le stade 4 feuilles, sont confrontés à la pression grosse altise. Si dans notre région, le pic de vol est passé, « il faut rester vigilant aux morsures sur feuille pour les parcelles en retard (<4 feuilles). Le climat chaud est aussi propice à l’activité des pucerons », alerte l’institut technique.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer