CulturesTop

Colza, retour sur une année compliquée

Une météo printanière perturbée, une récolte précoce et au final des rendements moyens… l’année 2018 ne restera pas gravée dans les mémoires. Toutefois, chaque année apporte son lot d’enseignements pour le cycle suivant. Le choix des parcelles et des variétés, ainsi que la date et la densité de semis restent des facteurs clés de réussite.

Avec plus de 10 jours d’avance, la récolte des colzas a été précoce par rapport aux années moyennes. Les conditions météo de cette fin d’hiver enneigée, puis un printemps frais, peu lumineux et les pluies orageuses de la première quinzaine de juin n’ont pas favorisé l’expression du rendement du colza. Par la suite, les conditions chaudes et sèches de fin de cycle ont précipité la récolte, limitant la compensation par une augmentation du PMG (poids de mille grains).

Le colza chahuté tout au long du cycle

Les rendements de colza sont inférieurs à l’an dernier, année exceptionnelle, et retrouvent un niveau comparable aux années passées. On observe une hétérogénéité de rendement, avec un gradient s’améliorant d’est en ouest et du sud au nord. De l’hétérogénéité a également été observée dans un même bassin de production en fonction du terroir, des différentes dates de semis ou de la variation de la pluviométrie orageuse.
Les rendements bretons sont compris entre 30 à 35 q/ha avec de grandes différences allant de 15 à 49 q/ha. Les essais Triskalia font le constat d’une baisse de rendement de 6 q/ha par rapport à l’an dernier.

Un point sur les ravageurs en 2018

Les semis d’août se sont très bien implantés. En revanche, les semis effectués après le 15 septembre, déconseillés, ont été longs à s’implanter. Les dégâts d’altises sur les deuxièmes dates de semis ont altéré le potentiel des parcelles. Elles étaient présentes dans les cultures adjacentes de type moutardes, repousses de colza et dès que le colza des deuxièmes dates de semis ont levé, elles ne lui ont laissé aucune chance… Il a fallu, dans certaines situations, avoir recours à plusieurs insecticides et dans quelques cas extrêmes retourner les parcelles.

Au printemps, nous avons retrouvé les larves d’altises sur les parcelles les plus touchées. Couplé à un printemps « peu poussant », cela n’a pas facilité le développement des ramifications. Au niveau méligèthes, la pression a été minime et l’ajout d’ES Alicia* a joué tout son rôle d’attraction des méligèthes. Ceci a permis d’économiser un insecticide. Par la suite, nous avons observé quelques piqûres de charançons des siliques. Ces derniers ont favorisé le développement des maladies et le pourrissement des siliques durant les périodes pluvieuses de fin de cycle.

Sale temps pour les composantes de rendement

La floraison a démarré doucement avec le temps frais. Puis elle a été intense sur 15 jours avec le retour des chaleurs et du soleil pour connaître ensuite un coup d’arrêt avec le retour du temps perturbé et frais. Tout ceci a eu comme conséquence de limiter le nombre de siliques.

Le PMG (poids de mille grains), critère de remplissage des grains, n’a pas rencontré non plus de période favorable en juin, avec les orages et la faible luminosité. Les excès d’eau de fin mai à mi-juin ont favorisé les maladies, perturbé le développement racinaire et compacté les sols. Tout ceci, suivi d’une période chaude, a accéléré la maturité des grains, entraînant des petits PMG et des avortements de siliques.
Les meilleurs résultats ont étés obtenus plutôt pour les semis précoces dans les terres les plus filtrantes, dans les secteurs ayant eu moins de précipitations orageuses début juin et bénéficiant de températures moins excessives lors du remplissage.

Résultats de nos essais bretons

À Triskalia, les résultats de nos essais 2018 montrent que les variétés hybrides de notre gamme sont très proches entre elles en terme de rendement et arrivent devant la lignée.
• Architect et Halyn sont celles qui sont les plus régulières sur nos 7 essais bretons.
• DK Exlibris, plus précoce, est un peu plus hétérogène en rendement mais reste bien classée et exprime de bons résultats en huile.
• La lignée ES Mambo est légèrement en retrait comparée aux hybrides avec une forte variabilité de résultats.
• PT 242, tolérante à la hernie du chou, est décrochée dans nos essais. Elle exprimera tout son intérêt dans les situations à risque de hernie.

Nous avons également mesuré l’impact de la densité de semis en hybride. Dans de bonnes conditions d’implantation, semer à une densité de 20 grains par m² est équivalent en rendement à une densité 35 grains par m². Non seulement une densité supérieure, 50 grains par m² dans nos essais, n’apporte pas de rendement supplémentaire, mais elle augmente les risques de verse récolte (observée sur 30% des essais). En synthèse, le colza n’a pas besoin d’être semé épais pour exprimer son rendement.

resultat-essais-colza

Recommandations pour les semis 2018

En premier lieu, il est important de bien choisir la parcelle où l’on implante le colza. Celui-ci est à privilégier dans les terres saines. Il n’aime pas les sols hydromorphes.  Dans le cadre d’une rotation, il est conseillé de revenir sur la même parcelle tous les 4-5 ans. Attention aux intercultures avec des crucifères (moutardes, radis) vis à vis du risque de hernie du chou. Ensuite, il faut le semer dans les dates recommandées : dernière semaine d’août et première de septembre. Le colza peut se semer dans la poussière ! Ainsi, il s’installe rapidement, résiste mieux aux ravageurs. Un colza bien implanté passera mieux l’hiver.

Enfin, l’association de plantes compagnes comme le trèfle d’Alexandrie peut s’envisager pour faciliter l’installation, limiter le salissement et perturber les bio agresseurs. Semer sur les bonnes parcelles au bon moment, c’est mettre toutes les chances de son côté pour bien réussir la culture du colza en 2019 !

Charlotte Carn et Philippe Lecuyer / Triskalia

*ES Alicia est une variété de colza à floraison ultra précoce mélangée à hauteur de 5-7 % avec la variété choisie.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer