En brefMachinisme et équipements

Phytos : une prime à la casse des pulvérisateurs

La mission parlementaire d’information sur les phytos a présenté, le 4 avril à l’Assemblée nationale, son rapport proposant notamment une prime à la casse pour les pulvérisateurs de plus de 25 ans. « Il y a encore des appareils qui sont trop polluants », a souligné le co-rapporteur Didier Martin sans donner de chiffre sur le montant de la prise en charge de leur retrait. Les pulvérisateurs de plus de 25 ans « doivent être pour la plupart réformés », a-t-il affirmé, souhaitant un dispositif de prime à la casse « incitatif ». Pour rendre la mesure « vraiment efficace », l’autre co-rapporteur Gérard Menuel a proposé de lui consacrer « un minimum de 50 millions d’euros par an pendant cinq ans ».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer