En bref

Doux : la FNSEA “pour une solution française qui pérennise l’élevage”

La FNSEA s’est dit rassurée le 30 mars par l’offre « majoritairement française » de reprise de groupe Doux par un consortium. « Les offres concertées du groupe LDC, du groupe Saoudien Al Munajem, de la société des volailles de Plouray et de Terrena constituent une bonne nouvelle pour les éleveurs du groupe Doux et une bonne nouvelle pour la filière, déclare la présidente Christiane Lambert, cité dans un communiqué. Elles pourraient lui donner un nouveau souffle, tourné vers la reconquête du marché français, tout en maintenant un débouché export, à condition que des solutions soient trouvées pour l’ensemble des producteurs concernés. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer