Tempête ou catastrophe naturelle : que faire ?

Une tempête s’accompagne parfois malheureusement d’inondation. Quelles mesures prendre avant et après l’événement, notamment s’il y a publication d’un arrêté de catastrophe aturelle ? Quelques conseils pour vous protéger au mieux.

Quelles précautions en cas de tempête ?

  • Restez chez vous, ne sortez pas et ne prenez pas votre voiture.
  • Fermez portes, fenêtres et volets tout en vous laissant la possibilité de sortir rapidement en cas de danger.
  • Débranchez vos appareils électriques et coupez l’électricité pendant la tempête.
  • Rehaussez vos meubles si vous êtes en zone inondable.
  • Rentrez tous les objets non fixés (pots de fleurs), mobilier de jardin, poubelles.
  • Garez votre voiture dans votre garage, si c’est possible. Sinon, évitez de la mettre sous un arbre.
  • Mettez à l’abri tous vos documents importants : papiers d’identité, contrats d’assurance, factures. La meilleure solution est de les numériser et de les sauvegarder en ligne.
  • Prévoyez des lampes torches, une radio à piles pour écouter les consignes des secours, des couvertures, de l’eau et des provisions.
  • Veillez à charger la batterie de votre téléphone portable la veille.
  • Gardez à proximité serpillières, seaux et balais pour nettoyer, surtout en cas de risque d’inondation.

arbre-tombe-tempete

Quelles mesures prendre après la tempête ?

  • Assurez-vous que votre logement n’a pas été fragilisé et qu’il n’y a pas de danger. Prenez toutes les mesures nécessaires pour que les dommages ne s’aggravent pas, en appelant, si besoin, les services d’assistance de votre contrat d’assurance habitation.
  • Ne touchez pas aux fils électriques tombés sur le sol.
  • Faites l’inventaire des dégâts et prenez des photos. Ne jetez pas les objets endommagés.
    Important, en fonction des garanties de votre contrat, vous pouvez bénéficier d’un hébergement temporaire ou d’un gardiennage de votre domicile s’il est inhabitable après la tempête.

Comment déclarer le sinistre à son assureur, en cas de tempête ou de catastrophe naturelle ?

La déclaration de votre sinistre doit se faire auprès de votre assureur par lettre recommandée, téléphone ou e-mail, dans un délai de :

  • 5 jours ouvrés en cas de tempête ;
  • 10 jours à compter de la publication de l’arrêté en cas de catastrophe naturelle.

Pensez à adresser à votre assureur :

  • Le descriptif des dommages subis ;
  • La liste et l’estimation chiffrée de tous les objets endommagés ou perdus (joignez tous les justificatifs utiles : factures d’achat, de réparation, expertises, photos…).

À SAVOIR

Votre logement est-il vulnérable en cas de tempête ou d’intempéries ? Consultez le plan de prévention des risques naturels. Renseignez-vous auprès de votre mairie, de la Direction départementale de l’équipement ou de la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt.

Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article