Productions Agricoles

Contre la FCO, d’abord désinsectiser

Si, aujourd’hui, la Bretagne n’est pas en zone réglementée qui entoure les foyers de FCO, la France a perdu son statut indemne. « Pour exporter un animal vers un pays tiers, il faut désormais une désinsectisation et un isolement de 14 jours puis procéder à un test PCR de détection avant que l’animal puisse quitter le centre d’allotement », explique Gilles Serais chez Ouest Génis’. Il conseille d’ailleurs aux éleveurs qui pense faire du commerce dans les prochaines semaines de désinsectiser dès que possible dans l’élevage. Un traitement en pour-on à renouveler tous les 60 jours. Le vétérinaire pourra attester que la lutte a bien été menée et la détection pourra avoir lieu plus tôt. « Et puis, cette désinsectisation a aussi l’intérêt d’atténuer la propagation du vecteur. »

Pour le moment, les doses de vaccin disponibles devraient être concentrées sur les broutards du centre de la France qui doivent être exportés. « Mais si le vaccin est bientôt disponible, il faut penser à se positionner rapidement auprès de son vétérinaire pour obtenir des doses pour les animaux que l’on pense vendre, dans le cas où la région entrerait dans la fameuse zone réglementée. » Toma Dagorn

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer