ÉlevageMorbihanSur abonnement

Transition en douceur vers la bio

Le travail sur l’autonomie, entamé après la crise de 2009, a conduit les époux Le Moullec, de Bubry, à convertir la ferme en bio. 300 000 litres seront livrés à Biolait l’an prochain. « La crise de 2009 a eu un impact positif ; nous nous sommes remis en question et nous avons décidé de travailler pour…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer