DécouvertesMorbihan

Un cocktail à la spiruline marine

Marie-Gabrielle Capodano produit de la spiruline marine ; une exclusivité mondiale. Le centre de thalasso d’Arzon (56) propose ses produits au bar, à table ou sous forme de cosmétiques.

Un court séjour à la thalasso Miramar d’Arzon, en presqu’île de Rhuys, suffit pour tout connaître des produits de Spiru’Breizh, l’entreprise créée par Marie-Gabrielle Capodano, sur les bords du golfe du Morbihan. La spiruline marine s’y décline sous toutes ses formes, en cosmétique, en nutrition ou en gastronomie. Les coffrets « soins du visage » et les savons sont en vente dans la boutique. Les bains aux algues sont proposés à la clientèle, pour leur santé et leur bien-être. Les petits verres de spiruline fraîche, « les boosters », franchement iodés, constituent un véritable concentré d’énergie et de vitalité. Pour les papilles plus fines, le « caviar vert » figure à la carte du restaurant, servi dans des coquilles d’huître ou, en version sucrée, sous forme de café gourmand.

Marie-Gabrielle Capodano.
Marie-Gabrielle Capodano.

Au dernier étage de la thalasso, le bar, aux grandes baies vitrées surplombant la mer, propose un cocktail détonnant, mélange de radis, de céleris, de pommes et de pamplemousse avec, en surface, une pointe de spiruline marine. « Nous avons mis quelques semaines à trouver la bonne formule », s’amuse Antoine, derrière son comptoir. Pas plus de cinq ingrédients, pour retrouver le goût de chacun des composants. Un mélange détox, pour rester dans l’esprit des lieux. Une réussite, que Marie-Gabrielle Capodano n’avait pas connue : « J’avais essayé bien des mélanges, sans succès. J’ai bien fait de déléguer à des professionnels », sourit-elle…

De l'huitre à la spiruline
En 2011, Marie-Gabrielle Capodano monte son propre chantier d’écloserie avec l’envie de développer des micro-algues pour l’enrichissement des huîtres. Sa passion pour le phytoplancton la pousse à réfléchir à la production de micro-algues pour la consommation humaine. Elle développe progressivement, sur son chantier ostréicole de la pointe de Benance, à Sarzeau, un process, unique au monde, de production de spiruline 100 % à l’eau de mer, avec l’appui de la Technopôle de Vannes (la spiruline est d’ordinaire produite dans des bassins d’eau douce, enrichis en sels, à seulement 10-20 g/litre). Actuellement, elle travaille avec son fils Maxime, chargé de la production, et une biologiste (3 jours par semaine). La méthode empirique actuelle devrait laisser la place à une méthode plus scientifique : l’objectif étant d’optimiser la production, en mesurant tous les paramètres importants (températures, pH, densité…) qui conditionnent la croissance de la spiruline.

Le partenariat avec la thalasso était une évidence pour la créatrice de Spiru’Breizh. « Mon projet était innovant. J’avais besoin d’un client pilote. Qui de plus indiqué qu’un centre de thalasso qui met en avant la mer, la nature et la santé ? ». Un centre situé à quelques kilomètres seulement du lieu de production de la spiruline, à Sarzeau (56). Le seul à proposer de tels produits à sa clientèle. Et qui ne se contente pas de vendre… Marie-Gabrielle Capodano intervient, une soirée par semaine, pour vanter les mérites des micro-algues et relater la genèse de son entreprise devant un auditoire de clients conquis.

Un prix de l’innovation au Sial

L’ancienne chargée de mission à la confédération des artisans chocolatiers confiseurs de France, entend développer son entreprise. Sa participation au Sial 2016 (salon de l’alimentation) et l’obtention d’un prix de l’innovation lui ont ouvert de nouvelles portes. « J’ai été conviée au Congrès des cuisiniers de France où j’ai rencontré un chef 2 étoiles vendéen. À sa carte, il y a un peu de mon histoire : des huîtres, du phytoplancton et de la spiruline », s’amuse-t-elle.

Les produits sont en vente sur Internet et en boutique, au bourg de Sarzeau. Des fontaines individuelles de spiruline à l’eau de mer seront commercialisées dès l’année prochaine. « Des fontaines à personnaliser, selon les envies et l’intérieur des clients ». La petite entreprise commence à être à l’étroit dans les bassins de la pointe de Benance. Elle envisage de déménager vers d’autres lieux, toujours dans le golfe du Morbihan.

Une mine de nutriments
La spiruline est une cyanobactérie qui se développe par photosynthèse. Riche en antioxydants, faible en calories, elle contient une mine de nutriments dans un très petit volume. Elle est considérée comme un « super aliment » palliant les carences alimentaires et l’un des seuls reconnus par la FAO pour réduire la malnutrition dans le monde.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer