En bref

Températures record et déficit pluviométrique en juin

La température moyenne du mois de juin a atteint 21,3°C, soit 2,8°C au-dessus de la normale, indique une note climatique Agreste diffusée le 7 juillet. Les températures ont été particulièrement élevées les 20 derniers jours du mois, avec un niveau moyen des températures supérieur de 4°C à la moyenne. Dans le même temps, la France a connu « pour le troisième mois consécutif », un déficit des précipitations. A tel point que « le Sud-Est, la Corse et le Nord-Est ont reçu moins de 70% de leur pluviométrie normale ». Seul le Sud-Ouest semble épargné, avec « un excédent de pluies de 32% ».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Un commentaire

  1. Plus une goutte d’eau à la source, tritons asphyxiés.

    Champs drainés, litres et litres d’eau pour les animaux, litres et litres de pétrole pour redistribuer, litres et litres de co2 pour continuer le réchauffement….
    Cultures sur cultures, puit hartéziens …
    Villes toujours plus consommatrices et plus grandes, bitume, béton et vitrages réfléchissants à perte de vue…
    Rapport sur les ressources (alarmant) tous les 6ans

    La terre aurai du être nôtre paradis, sans réflexion globale, elle se transforme en enfer.
    Pas besoin d’aller sur Mars, sans réorganisation, nous allons obtenir les mêmes conditions sous peu… sur terre…
    À défaut d’emmener tout le monde dans l’espace, l’espace vient à nous
    Arrêtez de penser que les gènes sont en cause, les plantes, comme les animaux sont optimisés, bien plus que vous ne le pensez, comparez le maïs à ses ancêtres, la prim-holstein à la pi-noire, quand comprendras t’ont que ce qui gène, c’est nos moteurs, tant thermiques qu’économiques…

    Changeons d’organisation, ne transformons pas nos campagnes en déserts asséchés où subsisterait provisoirement quelques mutants, avant qu’ils ne crèvent à leur tour
    2017 n’a rien de comparable à 2015, encore moins à 2013…
    Quelle agriculture restera t-il pour 2019 ?
    Sacrifier son temps sa santé et sa descendance pour des chiffres sur un bout de plastique, qu’ils sont intelligents ces humains !
    Braves bêtes…en voie d’auto-extinction

Bouton retour en haut de la page
Fermer