Élevage

Viande bovine : une qualité d’alimentation pour répondre au “Label Rouge”

Daniel Le Corre, installé à Saint-Mayeux (22), est naisseur-engraisseur de vaches allaitantes blonde d’Aquitaine. Pour répondre aux exigences du cahier des charges Label Rouge et, au final, aux attentes du consommateur, le producteur de viande bovine axe son travail sur la qualité des fourrages et apporte une complémentation spécifique en phase de finition.

Depuis presque un an, le Label Blonde d’Aquitaine s’est engagé dans la filière Bleu Blanc Cœur (BBC) pour la finition des animaux et exige, entre autres, un niveau minimum d’it3 (Indice Technique Omega 3) dans la ration pour cette période. L’objectif est d’améliorer la qualité de la viande.

Une ration revisitée

La qualité des fourrages prime et la ration est affinée selon les besoins des animaux. Daniel Le Corre travaille sur la dose efficace en tenant compte des valeurs des fourrages et de la durée de la période de finition. Afin de respecter l’apport de 8 500 it3 nécessaires sur la phase de finition (contrôle réalisé sur les carcasses), l’éleveur suit un protocole de finition précis et a réajusté la ration avec Noalig Le Goulven, technico-commerciale ruminants Triskalia : « Dès que les fourrages ont été analysés, nous avons ajusté la ration de base avec du Bufflo Finoméga, un aliment complémentaire qui permet d’assurer cet apport sur 50 à 100 jours de finition ».

Le Bufflo Finoméga est également formulé sur un équilibre amidon rapide / amidon lent (et profil de cellulose très digestible) permettant une finition en toute sécurité. L’éleveur complète : « En période estivale, j’associe 600 g de cet aliment à un ray grass italien (5 % trèfle) enrubanné (18 % de MAT) qui est récolté au stade optimal pour obtenir une bonne valeur azotée (épi 15 cm dans la tige au stade de récolte). Ensuite, j’ajuste la quantité de céréales aplaties (5 kg en moyenne avec ⅔ de blé et ⅓ d’orge) selon la qualité des fourrages ». L’éleveur passe à 1 kg d’aliment complémentaire l’hiver car le maïs apporte moins d’it3 que la luzerne et l’herbe. La finition peut aussi être réalisée sur 50 jours mais il faudra alors doubler la quantité d’aliment.

Une auge « propre »

Après 8 mois à l’herbe, les femelles rejoignent le bâtiment pour la finition qui se fait donc à l’auge. Au-delà de respecter cet apport d’it3, l’éleveur tient à garantir une ration équilibrée à son troupeau. « Pour maîtriser les coûts et obtenir de bonnes croissances, les animaux doivent valoriser la ration ». Pour ce faire, le concentré est distribué deux fois par jour (matin et soir) et les auges sont systématiquement nettoyées chaque jour. Les plus jeunes récupèrent les refus des autres et les animaux en finition ingèrent la ration la plus fraîche et la plus élaborée. Daniel précise : « Il est vraiment important de ne pas tout distribuer d’un coup afin de respecter la flore ruminale et la digestibilité ». Cette stratégie globale, en adaptant le Bufflo Finoméga sur la période de finition, lui permet d’obtenir 25 femelles labellisées à l’année.
Rien n’est laissé au hasard. Afin de valoriser au mieux ses animaux, l’éleveur raisonne son métier au travers d’une approche globale, de l’implantation des cultures au produit fini, et reste rigoureux dans ses pratiques, d’un lot à l’autre.

L'EARL Daniel Le Corre

• 1 UTH – Exploitation en Cuma Saint-Mayeux (22),
• Naisseur-engraisseur,
• Label Rouge Blonde d’Aquitaine depuis 8 ans,
• 65 mères avec la suite,
• SAU : 72 ha dont 10 ha de blé, 9 ha de maïs, 3 ha d’orge, 3 ha de luzerne RGH et le reste en herbe,
• Résultats techniques (source : Association Autre Pays de la Blonde d’Aquitaine – APBA) : sur la totalité des animaux abattus, plus de 52 % des animaux sont classés U=3 et plus, contre 42% pour la moyenne des animaux APBA.
• Poids moyen de carcasse : 500 kg

Ration hivernale des femelles :
• La ration est ajustée selon le potentiel des lots,
• Maïs ensilage (35% MS) à volonté,
• 2 kg de céréales aplaties (⅓ d’orge ⅔ de blé),
• 1 kg d’Alimduo,
• 1 kg de Bufflo Finoméga,

Ration estivale :
• Enrubannage d’herbe (18% MAT),
• Environ 5 kg céréales aplaties (⅓ d’orge, ⅔ blé),
• 0,6 kg de Bufflo Finoméga.

Bufflo Finoméga

Aliment complémentaire très riche en graines de lin extrudées permettant d’apporter 85,5 it3/kg. À utiliser sur une période de 100 jours de finition. Amidon rapide, amidon by-pass, cellulose digestible pour sécuriser la ration. Pulpe de betteraves pour la CRE (Capacité de Rétention en Eau). Objectifs : grain de viande et qualité de finition.

Carole Perros

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer