ÉlevageSur abonnement

De la génétique pour la vente, à l’EARL Ogé

Génotypage, semences sexées, transplantations embryonnaires sont à l’origine du bon niveau génétique des 60 laitières de l’EARL Ogé, à Sérent (56). Les jeunes laitières se vendent bien. Les époux Ogé sont convaincus des bienfaits de l’investissement en génétique. Toutes les génisses, normandes et Prim’Holstein, sont génotypées pour bonifier les accouplements et la sélection du cheptel…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer