ÉlevageSur abonnement

Conduite de troupeau et robot : la circulation avant la fréquentation

Avec plus de 60 vaches à la traite et un accès au pâturage, le robot est saturé. Pour autant, le circuit est bien rodé et les alarmes rares.  Patrick Chartrain et Christophe Thomas, les deux associés de l’EARL de la Gélinière, à Savigny-le-Vieux (50), ne se focalisent pas sur la fréquentation du robot. « Ce qui…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer