Élevage

Diarrhée du veau : Vaccination contre malfaiteurs associés

La cryptosporidiose est due à un protozoaires parasite. Dans les cas de diarrhée, elle est souvent accompagnée de bactéries.
Dr Marine Guillery, GTV Bretagne
Dr Marine Guillery, GTV Bretagne

Les associations entre agents pathogènes sont très fréquentes lors de diarrhées néonatales. « Par exemple une étude australienne de 1998 montre que 10 % des diarrhées entre 4 et 7 jours de vie sont dues à l’association cryptosporidium + rotavirus, résultat qui monte à 55 % entre 8 et 14 jours. », rapporte Dr Marine Guillery.

Très fréquente et plus sévères

Une autre étude, bretonne cette fois (partenariat GDS-GTV Bretagne) avec les laboratoires départementaux et fournisseurs de kits, sur 165 veaux présentant une diarrhée sur les trois premières semaines de vie confirment : 57 % de pathologies sont liées à 1 pathogène, 26 % à 2 pathogènes identifiés, 4 % à 3 pathogènes, 13 % avec absence de pathogène…

« La présence de plusieurs germes a une conséquence directe sur l’épisode clinique puisque les effets sur le tube digestif, différents selon les germes, auront une action au moins augmentée, sinon synergique. Les signes cliniques peuvent donc être plus importants et la rémission plus longue. », explique le vétérinaire. « On comprendra bien, dans ce cas, toute l’importance de la vaccination multivalente. Ceci est également vrai dans le cas de la cryptosporidiose, car même si aucun vaccin ne cible actuellement le parasite protozoaire, vacciner permettra de prévenir les infections concomitantes. »

25 à 30 % de morbidité
Dans une étude de 2006 sur 80 élevages bretons, il ressort que 35 % des mortalités de jeunes veaux laitiers sont dues aux diarrhées. Une autre enquête de 2011 nous donne 24 %. Ces études comprennent les mortalités avant 1 jour donc les mortinatalités. « On retiendra que la morbidité des diarrhées néonatales avant 3 semaines de vie est de 25 à 30 % et également que les diarrhées néonatales sont la 1re cause de mortalité des jeunes veaux après le premier jour de vie », insiste la vétérinaire.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer