ÉlevageEn bref

Les abattages de bovins viande augmentent en tonnes et en têtes

En juillet 2016, les abattages de bovins ont augmenté en tonnes et en têtes. Les cours des gros bovins sont nettement en repli alors que ceux des veaux de boucherie se
maintiennent.

Les abattages totaux de bovins, corrigés des variations journalières (CVJA) sont supérieurs de 1,5 % en têtes et de 3,3 % en poids par rapport à juillet 2015. Les abattages de bovins femelles de plus d’un an (vaches et génisses), corrigés des variations journalières, augmentent de 3 %, passant de 164 000têtes en 2015 à près de 170 000 en 2016.

En poids, l’augmentation atteint près de 6 %. La hausse du poids moyen des vaches abattues confirme la présence plus importante de vaches allaitantes parmi le total des abattages de vaches. Sur les sept premiers mois de l’année, les abattages de femelles de plus d’un an dépassent en têtes de plus de 3 % le niveau de 2015.

Depuis le début de l’année, l’augmentation des mises à la réforme de vaches pèse sur les cours. Ainsi, le cours moyen de la vache « O » est resté quasiment stable depuis janvier alors que traditionnellement il progresse dès janvier pour atteindre un pic en été. En juillet, à 3,11 €/kg carcasse, il est inférieur de plus de 11 % au cours moyen de juillet 2015 et de plus de 10 % à la moyenne des cours des mois de juillet de la période 2011-2015. A près de 3,69 €/kg, le cours de la vache de type « R » reste inférieur de 39 cts d’€/kg au cours de 2015.

En juillet 2016, les abattages de taurillons se maintiennent en têtes et dépassent de 1,6 % en poids le niveau de 2015. Sur les sept premiers mois de l’année, ils ont reculé de 4,2 % en têtes et 2,7 % en poids. Traditionnellement en hausse à cette période de l’année, le cours moyen du jeune bovin est fortement impacté par la baisse de la demande intérieure et la concurrence liée à la hausse des abattages de femelles de plus de 24 mois. En juillet, à 3,55 €/kg carcasse, le cours est inférieur de plus de 6 % au niveau moyen de juillet 2015.

Les abattages de veaux de boucherie augmentent de 1,9 % en têtes et de 1,7 % en poids par rapport à juillet 2015. Le cours moyen des veaux de boucherie poursuit sa baisse saisonnière. A 5,48 €/kg carcasse, il est légèrement en deçà (-0,8 %) du cours moyen de juillet 2015.

Source Agreste

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer