Ille-et-VilainePolitique et Syndicalisme

Davantage d’heures de remplacement l’an passé

Arrêts de travail, congés, complément de main-d’œuvre… Ces trois motifs expliquent l’augmentation d’activité observée sur 2014.

Avec 266 200 heures et 38 100 journées réalisées sur 2014, le réseau Service de remplacement d’Ille-et-Vilaine enregistre une hausse d’activité de 2 %. « Cette progression est essentiellement due à des arrêts de travail et à l’augmentation des remplacements pour congés », ont expliqué les responsables lors de l’assemblée générale le 8 septembre à Rennes. La fédération regroupe 3 900 exploitations adhérentes dont environ 1 687 ont fait appel au remplacement l’an passé. « Certains adhérents ne le sont que pour l’urgence. Il y a encore du travail à faire sur ce que peut apporter le service. »

40 % des heures en « maladie, accident, décès »

40 % des heures de remplacement ont été générées par le motif « maladie, accident, décès » et 39 % pour le motif « congés » qui augmente un peu chaque année. Les heures liées aux congés maternité ou paternité sont par contre en baisse significative, de 23 % en 4 ans. Enfin, malgré la mise en place du groupement d’employeurs départemental Alterrenative’35, les besoins en main-d’œuvre restent élevés sur 2014, en hausse de 20 %. « Les services locaux n’ont pas à s’inquiéter. Ils répondent à des besoins ponctuels alors qu’Alterrenative’35 répond à des besoins permanents et engage les agriculteurs sur du long terme. »

Vigilance sur les quatre heures par jour

Lors de l’assemblée, les responsables ont souhaité mettre le doigt sur le fonctionnement à l’heure des services départementaux (minimum 2 heures de remplacement), atypique en Bretagne. « Nous devons préserver ce mode de fonctionnement au prorata des besoins des exploitations, mais il faut également que les agriculteurs prennent conscience que limiter le remplacement à 4 h/jour, surtout sur de longues périodes, peut entraîner des difficultés de recrutement des salariés qui recherchent un temps complet. » Autre sujet évoqué : l’arrivée de la DSN (déclaration sociale nominative) qui vise à simplifier toutes les déclarations sociales demandées aux entreprises. « Les services doivent s’y préparer dès le 1er octobre pour être prêts au 1er janvier 2016 », souligne Pascale Martin, directrice du Service de remplacement 35. Agnès Cussonneau

À voir : Pour apprendre de manière ludique à préparer et anticiper le remplacement, la Fédération nationale des SR a créé le jeu « Remplace-moi si tu peux », disponible en ligne, mais également sur PC. Ce jeu entend également former les agriculteurs pour optimiser leur utilisation du remplacement.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer