saveol-cooperative-fraise-tomate-developpement-export-diversification-Philippe-dare-campagne-freizh-plougastel-daoulas - Illustration Savéol, des perspectives de développement

Savéol, des perspectives de développement

La marque bretonne Savéol, spécialisée dans les tomates et les fraises, détaille ses axes de développement entre maîtrise de l’amont et accélération vers l’international.

Savéol appuie sur l’accélérateur. La coopérative finistérienne, leader national de la production de tomates, a des ambitions de croissance pour 2014. « Nous avons des perspectives de développement s’élévant à 8 % ; nous n’avions pas connu cela depuis des années », explique Roger Capitaine, le directeur de la coopérative. Pour réaliser ses ambitions, Savéol a ajouté 17 hectares à son parc de 270 hectares de serres dans le secteur de Guipavas (29). La coopérative se donne ainsi les moyens de se diversifier. Avec plus de 2 000 t de fraises produites, « cette production permet de convertir des outils encore performants mais moins adaptés à la tomate », note Philippe Daré, président de Savéol. Aux fraises de Plougastel qu’elle produit de longue date, la coopérative à ajouté depuis peu les légumes de la mer, avec la production de salicorne, dont la surface a doublé en quelques mois pour atteindre une production de 70 t. « Les marchés vont se développer. Il existe une réelle dynamique à créer autour des algues, pour continuer à développer des emplois », insite le président. D’autres espèces de plantes marines sont en cours d’expérimentation pour étoffer la gamme.

Des nouvelles variétés

Avec 90 % de son chiffre d’affaires assurés par le segment tomate, la coopérative est toujours en quête de diversification, lançant chaque année, trois ou quatre nouvelles variétés sur le marché. L’année passée, la cerise vrac, une petite tomate vrac côtelée, et la Cœur-de-Pigeon, ont trouvé de bons échos auprès des consommateurs. « Même en tomates vrac, la saison 2013 a permis des perspectives de développement sur des produits haut de gamme », rappelle le président.

Savéol en quelques chiffres

  • 130 maraîchers sur 270 ha
  • 277 salariés et 2 500 emplois générés
  • 76 300 t de tomate et 2 000 t de fraise
  • 164 millions d’euros de chiffre d’affaires

Vers de nouveaux territoires

Aujourd’hui 16 % de la production des tomates sont destinés à l’export. La coopérative souhaite poursuivre son développement à l’international. Si l’Allemagne représente le principal marché à l’étranger, apportant des garanties financières aux producteurs via une contractualisation des volumes et des prix, Savéol s’intéresse aussi à de nouvelles destinations comme l’Autriche, la Pologne, la Russie… Carole David


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article