Productions Agricoles

Un index cellules disponible en caprin

Avec un nouvel index cellules, le potentiel génétique des animaux est maintenant connu sur ce critère.

Un nouvel index cellules, dénommé ICell, est apparu cette année sur deux documents. L’index sur les boucs d’insémination artificielle (IA) a été diffusé dès février 2013. Plus récemment, cet automne, les inventaires génétiques se sont parés de cette information pour les femelles.

Un index de plus pour les plans d’accouplement

L’index cellule devra être intégré dans la stratégie mise en place lors de l’élaboration du plan d’accouplement. « En fonction de leur objectif de sélection, les chevriers pourront optimiser le renouvellement et le choix des boucs à naître », explique Pierre Martin, conseiller à  Capgènes, organisme de sélection situé à Mignaloux-Beauvoir (86). Pour une stratégie essentiellement axée sur l’amélioration de la situation cellulaire, il est dorénavant possible de sélectionner les meilleures chèvres pour les destiner à l’IA, ou de  détecter les mères à boucs des futurs reproducteurs d’élevage. Néanmoins, d’un point de vue économique, les critères lait et taux restent toujours prioritaires dans les stratégies d’accouplement. Aussi, deux situations restent possibles. Un accouplement compensateur permettra de ne pas trop dégrader la situation. Pour améliorer cette dernière, il faudra cumuler les effets d’une femelle présentant un index élevé  – 110 par exemple – avec un bouc d’un ICell également positif (supérieur à 100).

Un index élevé pour un faible niveau cellulaire

Comme pour les caractères de production, les index cellules sont exprimés en base 100, base mobile qui change tous les ans en septembre. Pour 2013, la valeur 100 correspond à l’ICell moyen des femelles nées entre 2007 et 2010. Les index sont élaborés en sens inverse des performances des animaux, c’est-à-dire qu’un index élevé correspond à un faible niveau cellulaire.

Donnée intégrée dans le schéma de sélection

Choix des mères à bouc, sélection des boucs… Au niveau de l’organisme de sélection, les travaux continuent sur ce sujet pour améliorer ce caractère à long terme. Carole David

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer