Dossier technique

Les bactéries n’aiment pas les ondes

Depuis 2022, Kévin et Hervé Le Coent traitent l’eau destinée à l’abreuvement des poulettes avec un champ électromagnétique.

20207.hr - Illustration Les bactéries n’aiment pas les ondes
De gauche à droite: Hervé Le Coent, Alix Bacchialoni et Kévin Le Coent.

Kévin et Hervé Le Coent élèvent 65 000 poulettes dans deux bâtiments de 1 200 et 1 500 m2. L’eau utilisée pour l’abreuvement des animaux est issue d’un forage situé à 40 m de profondeur. « Nous avions des problèmes de streptocoques et d’E. Coli », se rappellent les agriculteurs. « Du biofilm se déposait également dans les canalisations et les…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags : ,
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article