15136.hr - Illustration « C’est plaisant de travailler dans cette maternité »
De gauche à droite : Stéphane Fouéré, Mickaël Hocdé, responsable de l’élevage et Thierry Jegado (technicien Cooperl). Absents sur la photo : Kévin Aubrée et Sébastien Bérenger (salariés).

« C’est plaisant de travailler dans cette maternité »

Malgré le surcoût des cases liberté, Stéphane Fouéré ne regrette pas son choix. L’espace et la luminosité apportent un confort indéniable aux éleveurs et aux animaux. Lors du passage de 300 à 400 truies, Stéphane Fouéré a construit une maternité neuve de 70 places en 2021 (conduite en 5 bandes ; sevrage à 21 jours). « Mon…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article