EditoSur abonnement

Le blé et la bête

Dans son livre, Capital Terre, Alessandro Stanziani dissocie les civilisations du blé, du riz et du maïs. L’Europe est évidemment celle du blé. « Entre le XVIe et le XIXe siècle, le blé assure entre 50 et 70 % de l’alimentation européenne », chiffre l’historien économiste. Il explique surtout que la culture du blé est…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer