Mettre à jour le registre phytosanitaire et le cahier d’enregistrement des pratiques

Un pulvérisateur traite un champ de blé. - Illustration Mettre à jour le registre phytosanitaire et le cahier d’enregistrement des pratiques

Notamment dans le cadre de la conditionnalité de la Pac, plusieurs réglementations exigent l’enregistrement régulier des pratiques. Remplir son registre phytosanitaire est une obligation réglementaire. Il consigne chaque soin apporté sur l’ensemble des parcelles culturales tels que le nom commercial du produit utilisé, la dose, la date du traitement, de récolte… Pour répondre aux exigences…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article