Economie, marchés et gestionEn bref

Herta projette d’augmenter ses achats de viande française à 56% en 2022

En janvier 2022, Herta s’est engagée à augmenter de 4500 tonnes ses achats de viandes françaises. Cet engagement projette le plan d’achats de l’entreprise à 56% de viande française sur l’année 2022. La stratégie d’achats repose sur trois obligations majeures : la disponibilité et la qualité des matières premières bien précises, ainsi que la prise en compte des risques de contingence liées aux potentielles menaces épizootiques dans les bassins de production. Lundi 28 février 2022, pendant le Salon de l’agriculture, Herta a accueilli sur son stand Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l’industrie. Cette visite venait saluer le soutien d’Herta à la filière porcine française. « Dans la crise majeure que traverse la filière porcine, le Gouvernement a apporté une réponse exceptionnelle mobilisant plus de 270 millions d’euros pour notre filière. Ces mesures sont nécessaires mais elles appellent à la solidarité de l’ensemble des acteurs pour soutenir nos éleveurs. Je salue l’esprit de responsabilité de tous ceux qui se sont engagés jusqu’à présent comme l’entreprise Herta. Ensemble, il nous faut continuer », annonce Julien Denormandie dans un communiqué de presse.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer