ÉlevageSur abonnement

On ne plaisante pas avec les panaris

Causé par des bactéries présentes dans l’environnement et responsable de réforme en cas de prise en charge tardive, le phlegmon interdigital doit être pris très au sérieux quand il apparaît en série.   « L’objectif, c’est zéro panaris. Mais quand un éleveur me dit qu’il a un ou deux cas par an, je ne m’y attarde…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer