ÉlevageMachinisme et équipements

Des vaches connectées pour le suivi du pâturage

L’outil Chronopature développé par la société Adventiel a remporté l’Inel d’Or de la catégorie sociétale pendant le Space 2021.

Le projet a vu le jour en 2019 suite à des remontées de terrain provenant de laiteries et d’agriculteurs. Les demandes des consommateurs ayant particulièrement accéléré la segmentation du lait ces dernières années, producteurs et entreprises se doivent de respecter les cahiers des charges imposés par les labels dans lesquels ils se sont engagés. Le temps de pâturage, indicateur important de ces cahiers des charges, se justifie néanmoins aujourd’hui de manière déclarative.

Des colliers à l’épreuve des bêtes

Adventiel a donc décidé de créer un outil automatique de suivi de temps de pâturage destiné aux éleveurs et aux laiteries. Cette solution a été validée en 2020 dans le cadre d’une expérimentation sur 13 exploitations situées en Bretagne, Normandie et Bourgogne-Franche-Comté.
Les colliers GPS sont fabriqués localement par la société RF-Track, basée à Cesson-Sévigné (35). Ces capteurs remontent les informations grâce à la technologie LoRa. « Le LoRA se base sur les réseaux Bouygues et Orange. Cela a l’avantage d’offrir une bonne connexion chez la plupart des éleveurs équipés », précise Xavier L’Hostis, responsable innovation chez Adventiel. Au sein du troupeau, deux vaches par lot sont dotées d’un collier et les informations enregistrées sont centralisées sur une plateforme accessible sur ordinateur ou Smartphone. Ainsi, les laiteries et les éleveurs peuvent avoir accès à l’enregistrement automatique du temps de pâturage dans un carnet informatique, au suivi de l’éligibilité à un potentiel label et à la visualisation des pratiques de pâturage. L’autonomie des capteurs est de 18 mois. Pendant les périodes hivernales, ils peuvent être désactivés pour augmenter la durée de vie de la pile.

Suivi satellitaire de la pousse de l’herbe

« Tous les ans, Adventiel organise un concours interne d’innovation. Cette année, un collaborateur a proposé d’intégrer les données satellites Sentinel-2 à Chronopature pour développer un outil de suivi de biomasse », annonce Xavier L’Hostis. Une fois l’idée validée, des expérimentations terrain en partenariat avec le Ceta 35 ont commencé en mai 2021 afin d’affiner le modèle. Pour ce faire, les données ont été comparées avec des mesures faites à l’herbomètre par 5 agriculteurs d’Ille-et-Vilaine. Cette fonctionnalité s’adresse notamment aux éleveurs pratiquant le pâturage tournant.

400 € LES DEUX CAPTEURS
Les colliers, commercialisés depuis le printemps 2021, sont aujourd’hui vendus aux laiteries qui souhaitent équiper leurs agriculteurs. Le prix est de 400 € pour deux capteurs, mise en route comprise. Une offre « éleveur » pourrait voir le jour, mais les fonctionnalités devront alors être étoffées. Le système a également pour vocation d’être élargi à d’autres élevages comme les bovins viande ou les petits ruminants.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer