Energies et environnementIlle-et-Vilaine

Roche aux fées communauté carbure à « l’énergie verte »

Roche aux fées Communauté fait partie des territoires reconnus pour son engagement volontariste en faveur de la transition énergétique et écologique. Trois unités de méthanisation à la ferme sont déjà présentes sur le territoire et plusieurs autres sont en réflexion. La pose de la première pierre d’Enerfées a eu lieu lors du salon Bio360 Open 2021 (les 30 juin et 1er juillet à Retiers). « C’est un projet collectif agricole et territorial qui sera mis en service à Janzé sur la zone du Bois de Teillay fin 2022. Cette unité injectera directement le gaz produit dans le réseau de distribution. Il représentera l’équivalent de 70 % de la consommation annuelle de gaz de Janzé », ont chiffré les acteurs locaux à l’occasion du salon. Roche aux Fées communauté est actionnaire de la SAS Enerfées, aux côtés des 55 agriculteurs et de la coopérative des Fermiers de Janzé qui détiennent la majorité du capital.

1/3 de ressource bocagère locale

Lors du salon, les participants ont également pu visiter l’installation bois de Retiers, avec deux chaudières de 600 kW chacune. 4 réseaux de chaleurs ont été créés à Janzé, Retiers, Martigné-Ferchaud et Coësmes. Ils alimentent des bâtiments publics et collectifs tels que piscine, hôpital, maisons de retraites, écoles, salles communales… « Près de 3 000 t de bois plaquettes sont utilisées chaque année dont près d’1/3 provient de la ressource bocagère locale, soutenant ainsi l’entretien et la valorisation de près de 300 km de haies. » Chaque année, « ce sont près de 800 000 L de fioul qui sont économisés et 1 600 t de gaz à effet de serre qui ne sont pas émis. »

Deux parcs éoliens sont par ailleurs situés sur Retiers, Martigné-Ferchaud et Coësmes rassemblant 11 éoliennes pour une puissance totale installée de 29,5 MW. Leur production représente environ 35 % de la consommation annuelle d’électricité finale de tout le territoire. Deux autres projets éoliens sont en gestation, dont un parc éolien citoyen et participatif, Féeole, porté par près de 140 habitants et soutenu par les collectivités. Roche aux Fées communauté accompagne également le développement d’une mobilité décarbonée : réflexion pour des stations-services multi-énergies (gaz naturel véhicule…), étude sur la filière hydrogène en s’intéressant à d’autres techniques de production d’hydrogène que l’électrolyse, notamment à partir de biomasse.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer