Energies et environnementIlle-et-VilaineProductions Agricoles

L’innovation au service du végétal à Kerguehennec

Les 11 et 12 juin prochains, drones, systèmes de guidage et autres nouvelles technologies seront en démonstration à Kerguehennec. Divers essais techniques, sur céréales, maïs ou colza, seront également présentés.

« Les nouvelles technologies doivent nous permettre de répondre aux impératifs d’une agriculture écologiquement intensive. Produire plus avec moins d’intrants. Les deux journées de porte ouverte ont pour objectif de montrer aux agriculteurs les derniers outils qui permettent d’observer, de décider, d’intervenir sur les cultures. D’être plus autonome, plus compétitif, plus efficace sur l’exploitation ». Jean-René Meunier, président du pôle agronomie des Chambres d’agriculture, évoque les quatre axes qui seront développés lors de ces deux jours : la fertilisation, les traitements phytosanitaires, les systèmes de culture innovants et les outils d’accompagnement pour les agriculteurs.

Comparaison d’itinéraires techniques

Six ateliers permettront aux visiteurs de se faire une idée précise des techniques innovantes, parmi lesquels la protection des cultures. « Il faut aider les agriculteurs à s’y retrouver dans ce maelström des nouvelles technologies et des nouveaux itinéraires techniques. Est-ce efficace ou pas ? Quel est l’impact d’une impasse au niveau de la fertilisation ou des traitements, dans la durée ? » Différents programmes fongicides, différentes densités de semis sont testées sur la vingtaine d’hectares en blé ou triticale. La fertilisation, notamment azotée, ne sera pas en reste. « Sur cet atelier, nous testons différentes modalités avec pour objectif d’augmenter les rendements et le taux de protéines des céréales ».

Autre atelier, et non des moindres : les démonstrations de matériels innovants avec des semoirs, des systèmes de guidage, ou encore des drones. L’objectif est de gagner en précision (traitements, fertilisation) mais aussi en temps de travail. « Si la précision des outils permet de travailler plus vite dans les champs, on pourra peut-être développer le désherbage mécanique, par exemple ». Le site « phytosanitaire », flambant neuf, vaut le détour. Il a été conçu pour faciliter le travail de l’opérateur. Trois systèmes de traitement des effluents phytosanitaires seront présentés. « Un système simple, peu onéreux et sécurisé » qui devrait équiper les exploitations dans les prochaines années. Bernard Laurent

Au programme

  • Visite de 6 ateliers (de 9 h 30 à 17 h).
  • Travail du sol : bilan de 14 années d’essai (économie, travail, environnement et vie des sols).
  • Protection des cultures : dernières références et nouveaux outils de pilotage.
  • Fertilisation : optimisation et pilotage des apports d’azote.
  • Systèmes de culture innovants : performance économique, environnementale et travail.
  • Nouvelles technologies au service de l’AEI : démonstration de drone, de systèmes de guidage. Mécanisation des références pour agir sur votre exploitation.
  • Nouveau site phyto : ergonomie et comparaison de systèmes de traitement des effluents phytosanitaires.
  • Entrée Gratuite. Possibilité de déjeuner sur place sur  inscription obligatoire auprès de Catherine Le Saint au 02 96 79 21 66 ou pole.agronomie@bretagne.chambagri.fr
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer