Energies et environnementMorbihan

Les oiseaux maintenus à distance

La FDGDON 56 tenait son assemblée générale le 7 juillet dernier à Saint-Allouestre, Elle est désormais présidée par Maurice Braud. Il succède à Michel Colleu.

Le pigeon domestique fait plusieurs nichées par an. Deux méthodes de régulation sont proposées : le tir nocturne et le piégeage (cages). De nombreuses communes sollicitent régulièrement la FDGDON 56 pour récupérer du matériel de piégeage. 1 200 pigeons ont été prélevés en 2020 sur 45 communes. L’hivernage 2020-2021 a été marqué par la présence importante d’étourneaux sur le territoire. Le dortoir de Radenac s’est installé en début d’hiver (35 000 oiseaux). Les exploitations environnantes ont été touchées, dans un rayon de 30 km. La corneille noire, classée Esod (nuisible) fait l’objet d’une lutte par piégeage ou par tir. La FDGDON possède un parc de cages adaptées, mises à disposition de piégeurs qui souhaitent mener une lutte collective. En 2020, huit communes ont mobilisé une trentaine de piégeurs et prélevé 903 corneilles.
Fin avril dernier, un arrêté préfectoral a été signé pour un quota maximum de 1 800 choucas à prélever (5 000 demandés). 34 référents ont été nommés et autorisés à mener des opérations de destruction afin de lutter contre les dégâts agricoles. Des effaroucheurs pyro-optiques, combinant un effet sonore à un effet visuel, permettent de protéger les parcelles durant le stade sensible de la plante sur une surface pouvant aller jusqu’à 5 hectares.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer