CulturesSur abonnement

Valoriser les mélanges céréaliers bio grâce au triage

Selon la Frab, la surface biologique de mélanges culturaux incluant des protéagineux représente environ 6 000 hectares. Un triage réussi est corrélé à un certain nombre de leviers. Tout d’abord, la récolte doit se faire avec le moins d’impuretés possible. Pour ce faire, les stratégies agronomiques mises en place sur l’exploitation (rotation, choix variétal, gestion…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer