EditoSur abonnement

Nourriture et liberté

En produisant de la nourriture, les agriculteurs contribuent à rendre les hommes libres. Car manger à sa faim rend libre. À l’inverse, être privé de nourriture rend dépendant. Et asservit. Les seigneurs féodaux ont longtemps assis leur pouvoir sur ce besoin fondamental de la plèbe de manger. Les dictateurs en ont usé. Staline a intentionnellement…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer