Maïs-herbe, le mariage de raison

p7 - Illustration Maïs-herbe, le mariage de raison
Guillaume et Gérard Guyader ont ouvert la porte de leur élevage lors d’une des journées « La terre nous réunit » organisées par Eureden.

Le Gaec Guyader, à Mellac (29), a besoin de 84 t de fourrage protéique par an pour satisfaire les besoins de ses 100 laitières. L’herbe en fournit une proportion importante. Récolter une herbe jeune, riche en protéines, permet d’économiser du soja. « Plus de 500 g/VL/j quand on passe d’un ensilage dans la moyenne bretonne en protéines,…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article