ÉlevageSur abonnementTop

Parfois insoupçonnée, la fièvre Q dégrade les résultats du troupeau

Deuxième cause d’avortement, la fièvre Q est pourtant souvent peu visible, causant insidieusement métrites et baisses de fertilité. En France, l’Observatoire et suivi des causes d’avortements chez les ruminants (Oscar), dispositif valorisant les enregistrements remontant du terrain, classe la fièvre  Q comme 2e maladie responsable d’avortements après la néosporose. « Mais ce n’est que la partie…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer