Élevage

Arcowin, un géant de la génétique

En 2022, les activités de recherche, de production génétique et de commerce international de la coopérative Évolution seront menées dans le giron de l’européen Arcowin.

La fusion des coopératives Masterrind (Allemagne), VinkingGenetics (Danemark, Suède, Finlande) et Évolution (France) avance bon train, ont expliqué Jörg Stubbemann, Lars-Inge Gunnarson et Vincent Rétif, leurs présidents respectifs, mardi 20 avril, à l’occasion d’une conférence en ligne. Les trois producteurs de lait ont rappelé l’objectif de mutualisation de leurs stratégies et moyens respectifs au sein d’Arcowin, nouveau géant européen de la génétique bovine. Une nouvelle identité et une taille d’entreprise « à la mesure des défis à relever pour le futur en termes d’innovations et de capacité à gagner des parts de marché à l’international », tout en conservant « l’esprit de coopérative » pour répondre aux attentes de leurs 53 000 adhérents.

Dans la pratique, cette fusion concerne une importante part des activités actuelles des trois coopératives : la recherche, les schémas de sélection, la production de semences et d’embryons, le marketing et le commerce de génétique en dehors des cinq pays d’origine. « Cette fusion va générer des synergies entre nos différents savoir-faire. Concernant les grandes races laitières, cette approche commune permettra d’optimiser le travail sur les mères à taureaux et les jeunes mâles en travaillant sur une population plus large. Avec, à l’arrivée, des gains attendus sur le progrès génétique et les coûts de production. Les programmes de sélection se poursuivront également pour toutes les races plus locales et les races à viande », a détaillé l’Allemand Josef Pott qui dirigera la nouvelle entreprise. Ainsi, à partir de janvier 2022, toute la génétique sera distribuée sous le nom Arcowin.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer