Rentabilité en porc : La fin d’un bon cycle de cinq ans ?

7804.hr - Illustration Rentabilité en porc : La fin d’un bon cycle de cinq ans ?

Ces deux dernières années ont enregistré des records de rentabilité des élevages porcins. Des marges de 1 450 € par truie en moyenne en 2019 ont été atteintes, selon Cerfrance. La tendance donne une marge de 1 300 € encore en 2020. Les investissements ont repris. Seuls 5 à 10 % restent fragiles financièrement. Après cette période favorable de cinq ans, une nouvelle tempête s’annonce. Le prix des matières premières s’accentue depuis fin 2020. La tonne d’aliment pourrait atteindre 285 à 290 euros dans les prochains mois. Le soja remonte à 450 € par tonne, le stock de maïs grain est au plus bas depuis 7 ans et historiquement faible en France. Cette évolution est liée à la forte demande chinoise qui reconstitue ses stocks, relance sa production porcine et développe la production avicole. L’impact des crises sanitaires se poursuivra en 2021, (PPA en Allemagne et crise économique liée à la Covid). Éléments positifs : les élevages gagnent en prolificité et vendent plus lourds ce qui permet à la Bretagne de maintenir la production. L’indice de consommation continue de baisser. Au niveau des marchés, la Chine continuera d’acheter de la viande de porc dans les prochains mois. Les prix sont annoncés à la hausse à partir du 2e trimestre par l’Ifip, mais resteront relativement bas….

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article