Energies et environnement

Besoins de 9 Md€ pour l’agro-écologie

9 Md€ d’investissements, six fois plus qu’aujourd’hui, sont nécessaires pour les transitions agro-écologiques et liées au changement climatique, estime la Coopération agricole, qui réclame « un accompagnement fort » des pouvoirs publics. Le Plan de relance doit servir de tremplin pour financer les transitions de toute la chaîne alimentaire, a déclaré en conférence de presse, le 16 décembre, Dominique Chargé, le président de la fédération des coopératives. Les besoins sont évalués à 9 Md€ pour les transitions agroécologiques et liées au changement climatique, à raison de 5 à 6 Md€ dans l’agriculture, 2,5 à 3 Md€ dans l’agroalimentaire. Un objectif « atteignable si cela n’obère pas les capacités de production » compte tenu aussi du besoin de « restaurer la souveraineté alimentaire », juge-t-il. À ses yeux, il n’y aura « pas de transformation de nos modèles » favorable à l’écologie sans « compétitivité de nos métiers, de nos filières ». Or, cette compétitivité se dégrade, d’après lui. La crise de la Covid-19 en est pour partie responsable. 

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer