Élevage

Les virus ne résistent pas

Un cylindre, avec une tête et un corps, capable de purifier l’air. Mais bien sûr ! Louis de Funès qui a balayé toutes les folies et les travers des hommes y avait pensé… En 1978, le CX-22 de la Zizanie faisait partie du domaine de la science-fiction. Jean-Michel Baudouin rit de bon cœur de la comparaison avec ce film culte. Et acquiesce. « Des copains prix Nobel m’ont déjà prévenu ; une découverte de rupture comme celle-ci s’accompagne toujours de 3 phases : d’abord elle est déclarée absurde ; puis dangereuse. Et à la fin on vous dit : mais c’était évident ! ».

Fabrication d’acides aminés

Dangereux ? « Ce ne l’est pas. Quand le scientifique copie la nature, il ne crée pas de monstre », insiste le physicien. S’il est improbable de voir surgir quelque chimère de la partie postérieure de l’appareil, la réorganisation des molécules aboutit, dans certaines conditions, à la fabrication d’acides aminés. Ces mêmes acides aminés qui ont ensemencé la Terre en précurseurs de la vie et qui sont également si essentiels dans l’alimentation. De là à trouver une nouvelle ressource pour nourrir les porcs ? « Et bien pourquoi pas ? », dit le physicien en montrant une photo d’un agglomérat de substance tout droit sorti de l’Aleph : « Ce sont des acides aminés ».

Les Covid ne résistent pas

En matière de biosécurité, il était essentiel de commencer par les élevages rappelle le scientifique « même si ces machines ont montré en laboratoire leur capacité à détruire toutes les formes de germes aéroportés et même les virus y compris les Covid, sans aucun effet indésirable », s’enthousiasme Jean-Michel Baudouin. « Faire la preuve des performances en élevage ouvre la voie à la technologie qui permet de sécuriser des grands volumes comme ceux des gares, des aéroports, des hôpitaux… ».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer