Cultures

Prairie sous couvert de méteil

Pour refaire une prairie « essentielle » dans le parcellaire de pâturage sans passer par la case culture, une des techniques expérimentée par des éleveurs pour renouveler des vieilles pâtures consiste semer une prairie en même temps qu’un méteil à l’automne.

L’itinéraire préconisé est le suivant :
– Destruction de la prairie en septembre avec 2 déchaumages à trois semaines d’intervalle.
– Labour et semis au combiné du méteil (80 kg de triticale, 50 kg de pois, féverole (25 %), 15 kg de vesce. Le triticale est semé avec une assez grosse quantité au cas où la féverole vient à geler.
– Passage du rouleau, semis de la prairie au semoir simple puis nouveau passage de rouleau.
Le méteil est récolté mi-mai pour favoriser au maximum la repousse de la prairie qui peut retourner dans le cycle de pâturage environ 1 mois après récolte. A noter qu’avec ce semis de prairie d’automne, les légumineuses ne seront bien implantées qu’un an après le semis. Un sursemis de trèfle peut dans certains cas être envisagé au printemps pour augmenter la densité.

Source : Civam Normandie

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer