Energies et environnementTop

Des onduleurs intelligents pour gérer sa production

Les onduleurs intelligents offrent la possibilité de suivre en instantané la production d’énergie panneau par panneau, une petite révolution qui évite d’avoir à payer un suivi de production et permet de détecter précisément si un panneau est défaillant.

« L’installation solaire totalise 229 panneaux de 435 watts de puissance de la marque Sunpower. Les cellules photovoltaïques ont une face avant sans quadrillage, un support en cuivre massif et des connecteurs épais ce qui garantit des performances bien au-dessus des modules classiques », décrit Alain Nicolas, commercial pour la société IEL. Les onduleurs de marque Solaredge installés sont de nouvelle génération. « Ce sont des onduleurs intelligents. Avec un onduleur classique si un panneau perd de la puissance, il impacte la production du string (ensemble de panneaux qui sont reliés avec lui).

Marie et Lionel Pottier, éleveurs à Montauban-de-Bretagne (35) ; Alain Nicolas, commercial pour la société IEL.

Grâce à cet onduleur, si un module est défectueux, nous allons pouvoir l’identifier précisément avec notre logiciel de suivi de production. » Ce logiciel de suivi de production est accessible à partir d’un Smartphone, d’un ordinateur ou encore d’une tablette. Le producteur peut visualiser la production instantanée d’électricité panneau par panneau. Cette technologie permet de juger si un nettoyage des modules est nécessaire. Cela évite aussi d’avoir à payer un suivi de production annuel, c’est le producteur qui réalise son suivi lui-même. « Nous allons optimiser notre production d’électricité. Nous investissons sur 20 ans, il est donc important d’installer ce qui se fait de mieux technologiquement », témoignent Lionel et Marie Pottier, éleveurs en production laitière et vaches allaitantes à Montauban-de-Bretagne (35).

Grâce aux onduleurs intelligents, les éleveurs peuvent suivre sur un logiciel la production instantanée de chaque panneau.

Un gain de 11 000 € net par an pendant 8 ans

Les éleveurs ont décidé d’investir dans le solaire photovoltaïque lors de la construction du bâtiment pour les allaitantes. « On voulait absolument le faire sur du neuf afin que le bâtiment soit orienté plein sud avec une pente de toit optimum à 30 % et surtout une charpente bien dimensionnée pour recevoir une installation solaire », explique Lionel Pottier. Le couple souhaite investir dans le photovoltaïque pour s’assurer un complément de revenu sans avoir à travailler plus. « Selon les prévisions, la revente de l’électricité rembourse le prêt pendant 12 ans en laissant une marge de sécurité de 1 000 € par an . Pour les 8 ans de contrat qui restent, nous allons dégager autour de 11 000 € net par an », estime Marie Pottier.

Un investissement de 115 000 €

Les producteurs d’énergie ont investi 100 000 € dans l’installation solaire de 100 kwc à laquelle il faut ajouter 15 000 € de coût de raccordement, aide de l’état de 40 % déduite (pour le raccordement). Dans un premier temps, les éleveurs installent 100 kwc de puissance photovoltaïque et dans 18 mois la toiture sera complétée avec 63 kwc. « Nous procédons ainsi pour éviter de passer en appel d’offres qui est moins avantageux au niveau du tarif d’achat de l’énergie et qui est obligatoire lorsque l’on installe plus de 100 kwc. Pour cette première installation, le tarif d’achat est de 0,1124 /kwh », précise Alain Nicolas, commercial pour la société IEL. Une autre installation photovoltaïque de 90 kwc de puissance va bientôt venir couvrir le hangar à paille fraîchement construit.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer