Découvertes

La Bergerie aux 1000 couleurs : Du golf sans chichi

David Maurice vient de faire voler en éclat les codes du golf en créant un parcours dans la pâture des ovins et des bovins qui jouxte sa ferme. Les participants s’offrent une franche partie de rigolade pour atteindre les 9 trous en évitant les bouses et les animaux qui font partie intégrante du jeu.

Depuis quelques années la pratique du golf se démocratise et ne se destine plus qu’à une élite. Mais pour autant qui aurait imaginé que l’on puisse y jouer un jour dans un champ au milieu des vaches et des moutons ? Et pourtant, cette pratique du golf paysan ou golf à la ferme qui est très développée aux Pays-Bas et en Belgique, débarque en France et plus précisément en Bretagne. C’est en écoutant la radio que David Maurice, agriculteur installé depuis 2015 à Belle-Isle-en-Terre (22), découvre l’engouement grandissant autour du golf en France. « Je me suis dit : si les golfs arrivent à gagner de l’argent avec quelques hectares, je dois aussi pouvoir le faire sur ma ferme en y consacrant une petite partie de ma surface agricole », raconte David Maurice. L’éleveur d’ovins et de bovins viande lance des recherches sur Internet et il découvre le Boerengolf ou golf fermier pratiqué aux Pays-Bas et en Belgique.

Simple, ludique et sans prétention

« L’idée était de créer de la valeur ajoutée sur l’exploitation sans me rajouter de travail. Je ne voulais pas développer la vente directe qui demande beaucoup de temps pour la partie commercialisation. » Ce concept de golf paysan séduit l’éleveur de Belle-Isle-en-Terre qui décide donc de le développer sur sa ferme. Depuis cet été, les golfeurs en herbe peuvent venir taper la balle parmi les moutons dans la parcelle de 2 hectares qui totalise 9 trous et qui est nichée en fond de vallée en bordure de la forêt de Coat Noz. Le golf paysan se veut simple, ludique et sans prétention. Il se pratique avec un club en forme de sabot et un petit ballon tout terrain. Les trous sont au milieu de socles en béton déplaçables ce qui permet de modifier régulièrement le parcours afin de varier les difficultés ou créer de nouvelles thématiques. Le principe est le même qu’au golf : il faut atteindre les trous en réalisant le moins de coups possible. « C’est une balade, il faut venir en famille, entre amis. C’est une bonne idée pour les sorties d’entreprise ou encore pour les enterrements de vie de jeune fille ou de garçon », décrit David Maurice.

Une bonne façon d’ouvrir sa ferme

L’activité commence par quelques conseils techniques pour bien tenir son club afin de réussir à taper dans la balle. David Maurice poursuit par les règles de sécurité concernant les clôtures électrifiées et le comportement à avoir avec les animaux. « Il est important de venir avec une tenue adaptée à la météo, il faut préférer les bottes plutôt que les chaussures vernies. Notre green n’est pas parfait, il est fréquent d’y trouver quelques bouses et des taupinières. Les animaux font partie intégrante du jeu, il faut parfois être patient avant de pouvoir taper la balle. » L’éleveur espère que ce concept de golf paysan va se développer un peu partout en France pour pouvoir organiser des compétitions à l’échelle régionale et nationale. « C’est une bonne façon d’ouvrir ma ferme, de faire venir des personnes qui ne viendraient pas autrement. Cela permet de parler de notre façon d’élever les animaux, de les nourrir. Mon exploitation restera une ferme de production. J’explique aux personnes qui viennent au golf paysan pourquoi je ne suis pas convaincu par l’agriculture biologique ni par le système plus intensif. Je leur indique pourquoi je reste en conventionnel et les raisons pour lesquelles mes cultures nécessitent parfois d’être traitées. » David Maurice ajoute que les personnes viennent pour une partie de golf associé à un moment de rigolade et que très souvent cela se termine en visite d’élevage. Une belle façon de rapprocher le grand public du monde paysan.

Informations
Accès au parcours uniquement sur réservation d’avril à novembre. Téléphone : 02 96 37 53 83. Mail : contact@bergerie1000couleurs.com Site Internet et page Facebook : bergerie1000couleurs.com
Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer