En bref

Roundup : réduction des dommages-intérêts contre Monsanto aux États-Unis

Une juge californienne a réduit le montant des dommages-intérêts infligés à Bayer dans une affaire liée au Roundup aux États-Unis, en les faisant passer de 2Mrd$ à 86,7 M$, rapporte Reuters. La juge de la Cour supérieure d’Oakland considère que le premier montant était «excessif et inconstitutionnel». Il avait été accordé par un jury populaire pour un couple de retraités atteint d’un cancer qu’ils estimaient causés par l’utilisation de l’herbicide commercialisé par Monsanto. Bayer, qui détient désormais la société américaine, a salué un «pas dans la bonne direction», tout en faisant appel de cette décision, afin d’obtenir l’annulation de la sanction. Le géant de la chimie fait face à plus de 10 000 procédures de ce type aux États-Unis.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer