Côtes d'ArmorÉvénements

Virage à 180° pour une ferme à 900.000 L de lait

Alan Goaziou s’est installé en 2014 sur la ferme familiale à Ploubezre. Dans un premier temps, il développe et intensifie la structure « classique » en polyculture-élevage passant de 100 à 160 ha dont 70 ha de maïs dédiés à l’alimentation des 125 vaches laitières. « La place du pâturage est alors minime et le temps de travail élevé », explique celui qui a livré 900 000 L de lait pour sa première campagne. Quelques mois plus tard, son père est victime d’une maladie « reliée aux produits phytosanitaires utilisés sur la ferme ». Un déclic pour jeune homme qui cherche alors une alternative. « Soit j’arrêtais, soit je changeais tout ! ».

Il visite des fermes herbagères du réseau Cédapa et notamment une aux dimensions similaires à la sienne qui lui ouvre le champ des possibles. Alan Goaziou entame alors une transformation radicale « vers l’autonomie » passant de 15 à 35 ha pâturés pour valoriser son accessible. Il signe une MAEC 28/55 en 2016 et intègre un groupe herbe en 2017. « Dans mon nouveau système, je ne distribue plus de concentrés de mi-avril à mi-août. La santé des vaches s’améliore : les frais vétérinaires sont divisés par deux. Et les conditions de travail se sont améliorées. » Malgré des annuités importantes, il accepte de diminuer le volume de lait produit de 100 000 L. À l’arrivée, avec notamment 57 € / 1 000 L de coût alimentaire, en seulement un an l’EBE augmente de plus de 70 000 €. Des résultats économiques qui ont permis d’embaucher alors qu’il avait dû se séparer d’un salarié deux ans auparavant.

En pratique : En partenariat avec Lannion-Trégor-Communauté, le Cédapa organise une porte ouverte jeudi 13 juin, à partir de 14 h, lieu-dit Guirec à Ploubezre. Informations : 02 96 74 75 50.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer